Institut d'Études sur le Droit et la Justice dans les sociétés Arabes

Chercheurs associés

Leïla DE CASIMACKER

Leïla De Casimacker est titulaire d’un double Master en Relations Internationales à l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) de Toulouse et en langue arabe à l’INALCO à Paris. Son travail de recherche en master porte sur la transparence et le droit d’accès à l’information dans la justice transitionnelle post-Ben Ali en Tunisie. Elle a travaillé à l’IHEJ comme stagiaire au programme pays arabes de 2013 à 2014 et a participé pleinement au lancement de IEDJA ainsi que son site internet. Après une année de cours intensifs d’arabe à l’Institut Français du Proche-Orient (IFPO) au Liban et deux années de travail au Service de coopération de l’Ambassade de France à Bahreïn, elle a rejoint IEDJA comme responsable web éditorial en novembre 2017.

Mehdi EL HARRAK

Diplômé en droit des affaires des pays arabes de l’Université Paris 2 Panthéon Assas et en droit international comparé de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Mehdi el Harrak est actuellement doctorant à l’École de droit comparé de la Sorbonne. De janvier 2014 à décembre 2016, il a travaillé en tant que juriste à la direction commerciale d’Areva. Il a été Teaching Assistant à SciencesPo Paris, intervenant à l’ESSEC et à la Burgundy School of Business. Après un stage à l’IHEJ, il a rejoint l’IEDJA, dès sa création, en tant que chercheur associé.

Edouard JOURDAIN

Edouard Jourdain est docteur en études politiques de l’EHESS où il a soutenu en 2011 une thèse sur la guerre et le problème théologico-politique, qui interroge l’héritage de Karl Marx et de Carl Schmitt. Spécialiste de Proudhon et de l’anarchisme, il enseigne la philosophie politique à l’Institut catholique de Paris et l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées. Il est chargé d’études à l’Institut des Hautes Etudes sur la Justice où il s’occupe notamment des séminaires de philosophie du droit et de la formation continue en philosophie politique pour les magistrats.

Léo MARTY

Léo Marty est titulaire d’un Master professionnel de la filière Hautes Etudes Internationales de l’INALCO ainsi que d’un Master de recherche en Etudes Politiques de l’EHESS où il a travaillé sur le phénomène du crime d’honneur en Palestine. Il a rejoint les rangs de l’IEDJA par l’intermédiaire de l’IHEJ en juin 2015. Il participe au développement de l’IEDJA et contribue ponctuellement à la production scientifique de l’institut.

Sara RAZAI

Sara Razai est actuellement doctorante à la faculté de droit de l’University College London et ce depuis septembre 2014. Elle mène une étude comparative sur le rôle et la signification du judiciaire dans les pays arabes. Elle a travaillé pour plusieurs organisations, gouvernementales et non gouvernementales en sa qualité de juriste experte de la région Afrique du nord, Moyen-Orient. Sara dispose d’une charge d’enseignement en pratique du droit et en stratégie de négociation respectivement à l’University College London et King’s College London.

MENU